1.2.14

Banquet républicain des Libres penseurs de l'Aveyron et du Tarn


Le dimanche 19 janvier 2014 plus de 50 libres penseurs et invité(e)s de l'Aveyron et du Tarn se sont retrouvés à l'hôtel-restaurant Le Flambadou à Naucelle-Gare pour y tenir une réunion suivie du Banquet républicain

Ce rassemblement était une première pour les fédérations de la Libre Pensée de l'Aveyron et du Tarn et ce fut une réussite pour tous.

Au cours de cette réunion Solange RIOUX (LP12) et Christian DEMEAUTIS (LP81) présentèrent ce "Qu'est la Libre Pensée ?".

Cette présentation permit de mettre en évidence les origines lointaines de la laïcité et de la Libre Pensée. Ces racines lointaines se perdent dans la nuit des temps mais une partie de celles-ci plongent dans la Gréce antique et plus particulièrement l'apport incontournable des philosophes pré-socratiques.

C'est un long cheminement intellectuel porté par une poignée d'individus au fil des siècles qui nous mène de cette lointaine période aux Temps Modernes.

Il faut saluer l'apport, particulièrement en France,de François Villon, Rabelais, Pierre Bayle, Les Lumières, et les autres...dans cette longue gestation et accouchement de la pensée rationnelle vers la liberté absolue de conscience.

La révolution Française, la Commune de Paris, puis la IIIème République parachèvent cette évolution irréversible.

Le XXème siècle vit l'adoption de la Loi dite de Séparation des Eglises et de l'Etat du 9 décembre 1905 et d'autres grandes lois laïques.

Ce siècle fut également celui des attaques en règle de la laïcité, de l'école publique et laïque, la République et de nombreux acquis sociaux gagnés par de hautes luttes.

La Libre Pensée en tant que plus vielle association laïque fut de tous les combats et luttes pour défendre ces valeurs et principes et tout particulièrement les principes républicains : Liberté,Egalité, Fraternité,Solidarité et Laïcité.

C'est pour toutes ces raisons que la Libre Pensée oeuvre pour :

-l'abrogation de toutes les lois anti-laïques,

-l'abrogation de la loi Debré du 31.12.1959,

-l'abrogation de tous les Concordats et particulièrement celui d'Alsace-Moselle,

-le rétablissement de la loi du 9.12.1905 dans son texte d'origine,

-le respect absolu de la part des élus et représentants de l'Etat de la Laïcité institutionnelle et de la loi du 9.12.1905,

-la réhabilitation collective des Fusillés pour l'exemple de la 1ère G.M, A ce titre nous invitons l'ensemble des Municipalités à prendre une délibération pour obtenir celle-ci,

-l'attribution des "Fonds publics, exclusivement, à l'enseignement public et laïque",

-l'arrêt de la militarisation de la société,

-le respect de la liberté de création et d'expression,

-la reconnaissance, pour chaque citoyen, de la libre disposition de son corps de la naissance à la mort.

La réunion fut suivie d'un banquet festif et cette rencontre est une réussite pour les deux Fédérations de la Libre Pensée.