9.9.16

Rodelle : le maire a fait interdire la bénédiction du club-house municipal

A la suite de l'interpellation de la Libre pensée sur la grave atteinte à la laïcité qui risquait de se produire samedi 10 septembre à Rodelle pour l'inauguration d'un club-house qui était assortie d'une cérémonie religieuse ; et sans doute du rappel à la loi de la préfecture, le maire de Rodelle se défend d'avoir voulu enfreindre la loi de 1905.



Dans une lettre adressée datée de ce vendredi 9 septembre à la LP12, à la Ligue des droits de l'Homme et à la Maison universelle de la laïcité de l'Aveyron, Jean-Michel Lalle s'explique. "Au service de mes concitoyens depuis plus de trente ans, je ne pense pas, au cours de mes différents mandats (...) avoir manqué un seul moment aux grands principes républicains que je fais miens et que je défends avec ardeur. J'ai donc fait retirer la bénédiction du club-houes et prévenu les dirigeants du club de football de Saint-Julien-de-Rodelle qui avait souhaité cette bénédiction de mon interdiction. Seule l'inauguration  officielle comprenant les discours des diverses personnalités aura lieu."